• Mes délires débiles

    /!\ATTENTION/!\

    Cette rubrique peut contenir des trucs dérangeant.

     

    NAN J'DECONNE XD!!!

    C'est juste que j'assume pas certains trucs :')


  • votre commentaire
  • What can I do??...


    votre commentaire
  • HAYAMAID

     

    ENFIN!!!


    2 commentaires
  •  

    Je suis une adolescente comme les autres. J’aime le dessin, les films et les livres, j'essaie de trouver des amis sur internet… bref, rien d’interessant. Si ce n’est ma poupée de chiffon, qui m’accompagne partout.

     

    Son nom est Nécro’. C’est un homme, mais il a du mal avec les vetements qui ne sont pas des robes ou des choses courtes. C’est moi qui ai fait cette poupée. Elle est à l’effigie de mon ami imaginaire, qui porte le même nom. C’est un homme adorable. Un vrai ange. Il est mentalement enfantin et à une double personnalité, mais il ne m’a jamais fait de mal et il ne m’en fera jamais.

     

    C’est lui qui m’a demandé de faire cette poupée. Il faisait nuit, mes parents dormaient et je regardais un épisode de My Little Pony. Tout se passait bien, je m’amusais bien. Puis, j’ai sentit qu’on me tapotait l’épaule. A peine j’eu retiré mon casque, j’entendis Nécro me murmurer à l’oreille:

    «Il faut que tu me gardes près de toi. Il y a quelque chose. Je dois te proteger.»

     

    J’étais assez surprise de l’entendre, surtout pour me dire quelque chose d’aussi étrange.

    «-Pourquoi mon coeur? qu’est-ce qu’il y a de dangereux?

    -Une intuition...»

    Je n’en ai pas su plus. Mais bon, je lui fais confiance. J’ai donc fait la poupée et je la garde toujours sur moi. Pour aller en ville, en balade… bref, partout.

     

    Aujourd’hui, mes parents ont décidés de partir une nuit, mais je garde le chien. Il s’appelle Bobby, c’est un chien un peu turbulent, mais c’est un bon pépère. Mes parents sont partis vers 17h00, du coup j’ai joué avec lui avant de le nourrir.

    Ne sachant plus quoi faire, j’ai allumé la télévision. Rien, comme d’habitude… sauf une émission sur des témoignages surnaturels. Je me suis installée dans le canapé, couverture, paquet de chips et le chien aux pieds, tout est parfait ou presque... J’ai oublié Nécro qui séchait sur un tabouret dans ma chambre!! Pas question de regarder ça sans lui, je vais le chercher!! Une fois trouvé, je l’ai serré dans mes bras avant de redescendre. J’allais sortir de ma chambre, lorsque j’entendis mon chien abboyer.

    «-Bobby!!

    -Ne descend pas!! ;me dit Nécro; Reste cachée!!»

    Rester cachée?… Il y avait quelque chose, en bas? J’ai donc obéis à Nécro et laissé Bobby aboyer contre je ne sais quoi. C’était assez inquiétant… Au bout d’une dizaine de minute, le chien se tut.

    «C’est passé, tu peux descendre»

    Je n’étais pas rassurée… mais si il dit ça et que le chien s’est arreté, c’est que c’est vrai… Je suis donc descendue, mais toujours inquiète. Bobby allait-il bien? S’est-il tut parce que l’élement perturbateur était parti ou parce qu’il lui était arrivé quelque chose??

    Je l’appelait: «Bobby? Mon chien?? T’es là mon grand??»

    Il était là, me regardant et remuant la queue. Il allait parfaitement bien. J’étais rassurée… je suis allée lui faire un calin puis je me suis installée devant la télévision. Le reste de la soirée se passe bien, la nuit également. Mes parents rentraient le midi suivant, se sont reposés après m’avoir expliqué qu’ils allaient repartir en prenant le chien. Je n’ai rien dit de ce qu’il s’était passé cette nuit et je les ai laissés prendre Bobby. Ils repartirent un peu plus tard cette fois. Comme hier soir, je me suis installée devant la télé après avoir bien vérifié que tout était fermé. J’avais presque oublié l’incident de la nuit dernière. Tout ce passait pour le mieux... jusqu’à ce que la voix de Nécro’ se fit entendre:

    «Monte, vite!!»

    Sans poser de question, j’ai obéis et me suis précipitée dans ma chambre.

    «Eteind la lumière.»

    J’ai de nouveau obéi. J’ai éteind la lumière de ma chambre et me suis cachée derrière le lit. La poupée serrée contre moi, blottie contre le mur, j’ai essayé d’écouter si il y avait quelque chose, mais le son de la télé dominait.
    Je suis réstée dans l'ombre pendant ce qui me semblait etre une éternité.
    Puis, un bruit sourd. De l'orage.
    La télé coupa, surement du à une coupure de courant.
    « c'est fini ?.. » chuchotais-je à Nécro.
    Il ne me répondit pas. Je ne le voyais pas. La peur, déjà bien présente en moi, monta en flèche.


    12 commentaires